Article L'éveil de la Haute-Loire - 27/09/2017

Les ESAT permettent aux personnes en situation de handicap de trouver un emploi durable.Le réseau ESAT en Auvergne, à travers 41 établissements, permet à plus de 2500 personnes en situation de handicap, dont 500 en Haute-Loire de travailler.Entreprises du secteur privé ou public, collectivités, particuliers, tous peuvent faire appel à des travailleurs en situation de handicap. Peu développé il y a une dizaines d'années, l'emploi des personnes handicapées depuis la loi de 2005 ayant pour objectif de favoriser l'emploi des personnes porteuses de handicap en contraignant les entreprises, a augmenté.Coût, qualité et souplesse.Le réseau ESAT (Etablissements et services d'aide par le travail) en Auvergne regroupe 41 structures. A travers celles-ci, plus de 2500 personnes ont trouvé un travail dans "plus de 250 métiers", appuie Sylvie Babut-Desnoyer, présidente du réseau.En Haute-Loire, c'est plus de 500 personnes en situation de handicap qui ont trouvé un travail à travers les 7 ESAT du département. "On commence par des choses toutes simples et au fur et à mesure on augmente, en fonction des besoins des entreprises", explique Christophe FABRE, directeur de l'ESAT "Les Horizons" à Cussac-sur-Loire.Depuis quelques années, la société Celnat, installée à Saint-Germain-Laprade, emploie des personnes en situation de handicap et ne voit que des avantages du point de vue "de la souplesse, de la qualité et économiquement (la loi de 2005 pénalisant financièrement les entreprises ne respectant pas les normes concernant l'emploi des travailleurs handicapés, ndlr)", déclare Jérôme Celle, directeur de l'entreprise. "Nous avons une personne qui s'occupe du ménage, et cela n'a jamais été aussi propre. Elle est très appliquée, très sérieuse dans son travail. De plus, en tant que citoyen, nous participons à consolider la cohésion sociale de notre société à travers l'emploi de personnes en situation de handicap", poursuit Jérôme Celle.Des travailleurs comme les autres, voilà le message que le groupement souhaite faire passer. Un message qui n'est qu'une réalité mais que beaucoup ne semblent pas avoir conscience : "on a toujours des a priori sur le handicap tant qu'on ne l'a pas approché'', conclut Jérôme Celle.Les ESAT en Haute-Loire : ESAT Meymac au Monastier-sur -Gazeille ; ESAT Langeac à Langeac ; ESAT Les Horizons à Cussac-sur-Loire ; ESAT Monistrol à Monistrol-sur-Loire ; ESAT Sainte-Sigolène à Sainte-Sigolène ; ESAT Hors Murs Mazet au Mazet-Saint-Voy ; ESAT Sainte-Marie à Rosières.

Inscription à la Newsletter

Pour ne rien rater de l’actualité d’Auvergne Co-Traitance et de ses ESAT, inscrivez-vous à notre newsletter.

Go to top